Sécurité du Spectacle vivant et Evénementiel d'entreprise

Type et catégorie de lieu, Organisation, Sécurité du public, Personnel technique, Notions techniques


Vous trouverez ci-dessous des informations concernant la sécurité dans le spectacle vivant et l'organisation événementielle d'entreprise.

Type et catégorie de lieu

Catégorie et type d'établissement

Les établissements recevant du public sont classés en catégories et en types :

  • Selon l'effectif, en différentes catégories. (CCH R123-19)
  • Selon l'activité ou l'utilisation des locaux, en différents types. (CCH R123-18)

Tout espace, clos et itinérant, possédant une couverture souple, dans lequel l'effectif total du public admis est égal ou supérieur à 20 personnes est un Etablissement Recevant du Public (ERP), désigné par les lettres CTS (chapiteaux, tentes et structures). 

Pour plus d'informations cliquez : Les catégories d'établissements recevant du public pour le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Chapiteau, tente et structure

La presence d'un technicien compétent en Chapiteaux, Tentes et Structures est rendue obligatoire par le règlement des établissements recevant du public.
Le technicien compétent en CTS a deux fonctions :

  • Effectuer une inspection, avant toute admission du public (Réglementation ERP - article CTS 52).
  • Rédiger un engagement de conformité au règlement ERP et aux règles de l'art, ce document est obligatoire vis-à-vis de la demande d'ouverture d'un ERP et il est à présenter à la commission de sécurité lors de sa visite.

Les ERP de type CTS ont une réglementation propre à leur type d'établissement.
Elle diffère selon l'effectif total du public ou la superficie de la structure.
Si celui-ci dépasse 49 personnes, la réglementation qui s'applique alors est celle des CTS recevant 50 personnes et plus.

Pour plus d'informations cliquez : CTS - Châpiteaux Tentes et Structures pour le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Salle de spectacle

Il est important de connaître l'espace dans lequel l'événement se déroule afin d'adapter les équipements et le matériel nécessaires. Cela rendra l'espace plus sécurisé et ergonomique.

Le rapport scène/salle détermine le confort visuel et acoustique du spectateur.

L'espace scénique n'est pas accessible au public. Il comprend :

  • Le plateau (de plain pied ou en hauteur) et les coulisses,
  • Les moyens d'accrochage du son, de la lumière, de la machinerie et des décors.

Les éléments constituant cet espace sont déterminés par :

  • Le rapport scène/salle existant ou envisagé,
  • La scénographie,
  • Le lieu (intérieur ou extérieur).

Concernant l'assise du public, les gradins sont montés et démontés par des techniciens formés. La qualification de technicien compétent en tribunes démontables s'obtient à la suite d'un stage de formation et permet le contrôle des tribunes démontables pour les établissements de moins de 300 personnes. Pour les établissements de plus de 300 personnes, l'intervention d'un organisme agréé pour les missions « solidité » au sens de la loi Spinetta est requise. Ces attestations de conformité sont obligatoires dans le cadre de la demande d'ouverture d'un ERP et sont à présenter à la commission de sécurité.

Le branchement électrique de puissance:

La salle est équipée d'un branchement spécial "spectacles" : l'intensité et l'emplacement sont précisés sur la fiche technique de la salle.

Si le spectacle a lieu en extérieur ou bien la salle est sous-équipée : 

- Prendre contact avec le prestataire technique fournisseur d'électricité (service des branchements provisoires) afin de déterminer l'emplacement du branchement.

- Faire appel à une entreprise pour la pose d'une armoire électrique conforme à la norme NFC 15-100

Concernant les installations provisoires, un contrôle de la part d'un organisme de contrôle agréé est nécessaire. Si l'installation est permanente un contrôle annuel est obligatoire.

Pour plus d'information cliquez : Salle de spectacle dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Oganisation

 

Obligations de l'exploitant

L'exploitant doit tenir à jour et à disposition :

  • Le registre de sécurité qui renseigne les éléments relatifs à la sécurité,
  • Le document unique qui répertorie tous les risques liés à chaque situation de travail,
  • Le plan de prévention qui porte sur l'organisation d'un événement entre deux entreprises,
  • Il doit assister aux visites de la commission de sécurité ou s'y faire représenter,
  • Il doit faire réaliser les vérifications réglementaires des installations et des appareils.

 Plus d'infos : Les obligations de l'exploitant pour le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise




 
 

Acteurs et partenaires

Plusieurs acteurs entrent en jeu pour assurer la sécurité lors d'un événement.
Les acteurs de la sécurité doivent respecter leurs responsabilités, leurs obligations professionnelles et doivent appliquer les lois et règlements des établissements recevant du public. 

  • Le maire a une mission de police générale,
  • Les pompiers pour pévenir les risques d'incendies, mais peuvent être également présent sur les lieux de manifestation en prévention,
  • Les bureaux de contrôle attestent de la bonne conformité des équipements,
  • Les entreprises de location doivent fournir un matériel conforme aux normes en vigueurs,
  • L'employeur doit faire respecter toutes les consignes de sécurité et effectuer des exercices d'évacuation tout les 6 mois.

Plus d'infos : Les acteurs et partenaires dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Sécurité du public

En cas de problème, l'évacuation des personnes est primordiale : elle doit se faire dans le calme.
Plusieurs équipements permettent d'éviter la panique, comme l'éclairage d'ambiance et d'évacuation.

  • L'éclairage de sécurité est obligatoire afin de pouvoir procéder à l'évacuation de la salle ou du site temporaire, en cas de coupure de courant. Il doit permettre à toute personne d'accéder à l'extérieur à l'aide d'une signalisation lumineuse d'orientation mais aussi permettre la reconnaissance des issues et sorties de secours, des obstacles.
  • Il faut prévoir des dégagements et des circulations adaptés au nombre de personnes attendues afin d'éviter des mouvements de foule.
  • La diffusion de l'alarme générale doit être obtenue à partir d'un système de sonorisation, dont l'alimentation sera secourue et permettant une diffusion verbale audible de tout point de l'établissement (système portatif ou sonorisation de l'établissement).

Pour plus d'informations : La sécurité du public du spectacle vivant et de l'événementiel d'entreprise


 

Personnel technique

Risques professionnels

Les travailleurs dont l'activité comporte manutention et activités manuelles doivent bénéficiers :

  • D'informations sur les risques qu'ils encourent lorsque les activités ne sont pas exécutées d'une manière techniquement correcte.
  • D'une formation adéquate à la sécurité relative à l'exécution de ces opérations.

L'organisation rigoureuse du travail est nécessaire afin de:

  • ne pas faire d'erreurs dans le montage,
  • gagner du temps,
  • limiter les risques d'accident du travail,
  • prévoir le matériel nécessaire et les effectifs suffisants,
  • éviter de travailler dans l'urgence (source d'accidents).

Il faut tenir compte

  • de la nature de la manifestation,
  • des besoins en capacité de la scène,
  • de son dimensionnement,
  • de son implantation sur le site,
  • de la nature du sol (pour les installations en extérieur).

Pour plus d'informations cliquez : Les risques professionnels dans le spectacles vivant et l'événementiel d'entreprise

 
 

Equipement de protection individuel

Les équipements de protection individuel sont indispensable pour la sécurité des techniciens. L'utilisation d'un EPI ne doit pas empêcher la mise en place d'équipements collectifs (échafaudages de service en gardes-corps,...). L'employeur fait bénéficier les travailleurs devant utiliser un Equipement de Protection Individuelle d'une formation adéquate comportant un entraînement au port de cet équipement.

Quelques règles importantes:

  • L'employeur est tenu de mettre à disposition des employés les EPI adaptés aux travaux qu'ils ont à effectuer et de vérifier leurs conformités.
  • Le matériel usagé doit être détruit.
  • La formation et l'entraînement à leur utilisation, tenant compte de la notice explicative, sont obligatoires.
  • La conception des EPI est réglementée.
  • L'assurance qualité, la déclaration de conformité et de marquage sont également réglementés.
  • Le port d'un EPI est une obligation. Son refus peut constituer un motif de licenciement.


Quelques exemples et caractéristiques d'EPI :

Gants Picosoft DG

Les gants sont obligatoires pour la manutention des décors, du matériel son et lumière et pour le montage de structures. Tout comme les chaussures, les gants doivent être choisis en fonction de leur utilisation. 



Chaussures de sécurité Splitrock - Noir

Les chaussures seront adaptées à la protection demandée :

Risque de perforation, Risque d'écrasement, Tenue de la cheville, Souplesse de la semelle, Résistance électrique, Résistance à la température ou aux acides.



Harnais antichute - 2 points

Le harnais est indispensable pour éviter les chutes lors d'installation de matériel en hauteur.




Casque confort - Coiffe plastique


Le port du casque est obligatoire lors de travail en hauteur, travaux superposés et de risque de chute d'objet.



Casque anti-bruit 35 dB, spécial atténuation fréquences basses


Les protections auditives (bouchons, casques antibruit) sont obligatoires pour les postes exposés. Les techniciens du spectacle sont souvent exposés aux risques auditifs.


Dräger X-pect 8340


Le port de lunettes ou d'un masque de sécurités lors de travaux sur des machines-outils, avec de l'outillage portatif, de changement de certaines lampes à décharge est obligatoire.



Gilet de travail haute visibilité Singer

`

Le port de vêtements à haute visibilité travaux sur la voie publique, munir l'ensemble du personnel présent sur le chantier de vêtements à haute visibilité de classe 2 ou 3.




Pour plus d'informations cliquez : EPI, Equipement de protection individuel pour le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Travail en hauteur

Les techniciens doivent être formés aux risques de chute liés au travail en hauteur.
Plusieurs formations existent :

  • CQP travaux sur cordes,
  • Utilisation des EPI,
  • Vérification des EPI,
  • Les protections collectives,
  • Montage et démontage des échafaudages,
  • Travaux sur cordes,
  • Industrie du spectacle, rigging, levage,
  • Utilisation de PEMP.

Pour les travaux de faible hauteur et si la situation le permet, il convient de préférer l'utilisation des Plates-formes Individuelles Roulantes qui sont conçues comme des postes de travail. Il est interdit d'utiliser les échelles, escabeaux et marchepieds comme poste de travail. Toutefois ces équipements peuvent être utilisés en cas d'impossibilité technique de recourir à un équipement assurant la protection collective des travailleurs ou lorsque l'évaluation du risque a établi que ce risque est faible et qu'il s'agit de travaux de courte durée ne présentant pas un caractère répétitif.  

L'utilisation des plates-formes élévatrices de personnes, appelées fréquemment nacelles élévatrices sont préférables pour le travail en hauteur.

Pour plus d'informations cliquez : Travail en hauteur dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Notion technique

Incendie

Lors d'un événement, l'origine du feu peut venir du décor ou du matériel utilisé. C'est pourquoi la classification de réaction au feu de chaque matériau est importante.
De plus il existe plusieurs types de feu. Certains conseils peuvent être suivis afin d'éviter un incendie.

Il faut faire attention à:

  • L'utilisation de cigarettes (interdite dans les lieux public),
  • Le feu intégré à une mise en scène,
  • Les aménagements scéniques,
  • L'accès des pompiers,
  • La présence moyens d'extinction.

Les  conseils de base pour éviter un incendie lors d'un spectacle sont les suivants :

  • La scène, les réserves et les ateliers de maintenance doivent être maintenus propres et rangés.
  • Le système de détection automatique d'incendie doit être vérifié tous les ans, les extincteurs également.
  • Couper l'alimentation électrique des appareils non utilisés.
  • Signaler toute installation ou appareil électrique défectueux.
  • Ne pas intervenir sur une installation sans une parfaite connaissance de celle-ci.
  • Installer des systèmes d'alerte et d'extinction dans les lieux ne recevant pas habituellement du public.
  • Rajouter éventuellement des moyens d'extinction supplémentaires comme un extincteur CO2 près des gradateurs mobiles.

Plus d'infos : Notion technique d'incendie dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 
 
 

Levage de charges

Tout d'abord il est interdit de confier la conduite des appareils de levage à un personnel non-formé. 

En effet la conduite des appareils de levage "à risque" nécessite la délivrance d'une autorisation de conduite par l'employeur, à la suite d'une formation. Sont concernés par la législation le levage de structures, de moteurs, de ponts ainsi que la machinerie contrebalancée, motorisée et informatisée.

La réglementation impose également à l'employeur la délivrance d'une autorisation de conduite aux utilisateurs de plates formes élévatrice mobiles de personne (PEMP), de chariots automoteurs de manutention à conducteur porté et aux engins élévateurs de chantier.

Cette autorisation peut être délivrée à la suite du stage de formation et au vu du résultat de l'examen du Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES).

Les manutentions de matériels sont manuelles ou mécanisées.
On privilégie en priorité les moyens mécaniques adéquats afin de limiter le portage manuel.
Charge maximale de portage : (Art. R4541-9 du Code du Travail)

Un homme peut porter un charge de 35 kg voir 55 kg si déclaré apte par un médecin.                                                                                                                                               Une femme peut porter une charge de 25 kg et jusqu'à 40kg à l'aide d'une brouette (poids de cette dernière inclus)


Plus d'infos : Notions technique de levage et charge dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 
 
 

Electricité

Les habilitations électriques sont rendues obligatoires par le décret du 14 novembre 1988 qui traite de la protection des travailleurs contre les dangers des courants électriques.

  • Elles sont délivrées par l'employeur à la suite d'un stage de formation.
  • Les techniciens du service lumière sont les premiers concernés par cette réglementation.

Des règles de sécurité sont à observer lors de l'utilisation de tout appareil éléctrique. Il faut notamment toujours effectuer les travaux de branchement après avoir mis l'installation hors tension et bien vérifier l'absence de tension.
Il est indispensable d'être équipé d'un outillage et de vêtements appropriés (gants, lunettes...) à la situation.
Le disjoncteur différentiel de branchement est le premier élément situé après le branchement général. C'est un élément sécurisant les installations.
Il remplit trois fonctions :

  • Déclencheur thermique, il assure une coupure lorsque l'installation est trop chargée (coupure lente),
  • Déclencheur magnétique, il coupe en cas de court-circuit (déclenchement immédiat),
  • Déclencheur différentiel, il déclenche lors d'un défaut de masse (défaut d'isolement).


Plus d'infos : Notions techniques d'électricité dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise



 
 
 

Sonorisation de spectacle

La sécurité dans l’installation des équipements sonores n’est pas à négliger. Des règles importantes propres à chaque système sont à respecter.
Au delà de la protection du matériel, la législation prévoit des niveaux sonores maximum afin de protéger les personnes d’un niveau de décibels excessif qui pourrait altérer leur système auditif. Cette législation permet d’éviter également les nuisances sonores pour le voisinage en intégrant des horaires à respecter.

Plus d'infos : Notions technique de sonorisation du spectacle vivant et de l'événementiel d'entreprise

Éclairage de spectacle

Lors de la mise en place d'un éclairage de spectacle, les étapes de montage, réglage et démontage sont à réaliser dans un ordre précis. De plus des règles élémentaires de sécurité sont à respecter (électricité, montage de structure...).

Plus d'infos : Notions technique d'éclairage dans le spectacle vivant et l'événementiel d'entreprise

 

Notre entreprise :

 

Depuis 20 ans, RT-Events est le prestataire technique de grandes entreprises nationales et internationales, de PME, de société d'événementiel, de communication ou de structures institutionnelles.

Nous accompagnons vos projets de la technique à l'artistique avec la réactivité, le sérieux et le professionnalisme qui vous assurent un partenariat de qualité pour tous vos événements privés ou publics.

Maître d'oeuvre dans ses réalisations et attaché à leur fiabilité, notre société veille tout particulièrement à la sécurité du public et du personnel artistique et technique.

Notre activité ne laisse aucune place à l'improvisation dans chacun des corps de métiers mis en oeuvre.


Les garanties RT-Events :

  • Application des règles de sécurité conforme à la législation,  quelque soit le type et le lieu d'un événement.
  • Utilisation de matériels conforme aux normes en vigueur.
  • Un seul interlocuteur pour la gestion des dossiers de sécurités de l'événement.
  • Certificats de compétence du personnel.
  • Attestation de conformité de montage concernant nos installations.




Nos réalisation en image :

Cliquez sur la bannière pour visualiser l'ensemble de nos prestations.

 

Toutes nos activités :